série
Mains ——————————————
 
morceaux choisis
CAGES THORACIQUES, 1993, 30 x 42 cm, xérographie sur papier.  © José Ferreira W.
AQUARIUM 1, 1993, 30 x 42 cm, xérographie sur papier, collection particulière.  © José Ferreira W.
MOONLIGHT SERENADE, 1992, 60 x 84 cm, xérographie sur papier.  © José Ferreira W.
LA MAIN A 6 DOIGTS, 1993, 30 x 42 cm, xérographie sur papier.  © José Ferreira W.
SANS TITRE, 1992, 30 x 42 cm, xérographie sur papier.  © José Ferreira W.
SANS TITRE, 1992, 30 x 42 cm, xérographie sur papier.  © José Ferreira W.
CARTON JAUNE, 1998, 30 x 42 cm, xérographie sur papier.  © José Ferreira W.
COLONNE DE MURÈNES, 2001, 4 xérographies sur film plastique et structure porteuse, 60 x 60x 250 cm, exposition personnelle, Collège de France, Paris, 2004.  © José Ferreira W.
LA MAIN FLEURIE (version bleue), 1993, 30 x 42 cm, xérographie sur papier.  © José Ferreira W.
LA PINGA 1, 1993, 30 x 42 cm, xérographie sur papier.  © José Ferreira W.
RÉGIME DE BANANES AVEC APPARITION D'UNE FEMME MYSTÉRIEUSE, 1992, 30 x 42 cm, xérographie sur papier.  © José Ferreira W.
SANS TITRE, 1990, 30 x 42 cm, xérographie sur papier.  © José Ferreira W.
TRAVAIL AU COPIEUR.  © José Ferreira W.
/ Copy-art
rendre compte du mouvant par la
Xérographie
• En combinant ses mouvements corporels à celui du chariot lumineux du copieur, José Ferreira W. obtient ces traces anamorphiques et néanmoins objectives qu'il baptise Morphocopies©, images polysémiques et parfois abstraites composées d'éléments corporels déformés par le processus temporel de la machine.

• L'impossibilité de reproduire à l'identique cette conjonction de deux mobilités confère aux images obtenues par ce procédé la qualité de pièces uniques.

• Les traces de doigts et de chiffons présentes sur la vitre du copieur, d'ordinaire indésirables, sont ici exploitées comme autant d'éléments texturants.